La 11ème édition de La Route du Rhum-Destination Guadeloupe est officiellement lancée à Saint-Malo ! Parmi les six concurrents engagés dans la catégorie Ultime, un invité surprise : le trimaran Remade – Use It Again!, skippé par Romain Pilliard. A 10 jours du départ, le navigateur originaire de Paris se confie sur ce projet atypique : traverser l’Atlantique sur un trimaran géant reconditionné pour promouvoir l’économie circulaire.  

Citoyen du monde
Entrepreneur, voyageur, Romain Pilliard, organisateur du TOUR DE BELLE-ILE, vit de manière nomade depuis plusieurs années entre Paris, la Bretagne, la Chine et la Nouvelle-Zélande. Au fil de ses voyages, le marin, qui a fait ses gammes sur La Solitaire du Figaro et sur le circuit ORMA, a pris conscience de l’urgence d’agir pour notre planète à tous les niveaux, à commencer par l’industrie nautique, son domaine de prédilection. «En parcourant le monde, on ne peut qu’être choqué par ce que l’on voit, la pollution, le plastique, l’air irrespirable, l’eau non potable… On se rend bien compte que nous avons été trop loin ! J’ai fait l’acquisition de l’ancien trimaran d’Ellen MacArthur, qui était sur un quai à Brest depuis plusieurs années et nous avons décidé de le reconditionner en suivant les principes de l’économie circulaire. Nous avons réutilisé un maximum de matériels existants et nous avons fait appel aux grandes équipes de la course au large pour récupérer des éléments (voiles, poulies, bouts, etc…) obsolètes pour eux dans leur démarche de performance pure mais qui, après transformations, s’adaptent parfaitement à mon bateau et me permettent de m’aligner sur le départ de La Route du Rhum dans de bonnes conditions. »

Première Route du Rhum, première transatlantique…
Si le skipper du trimaran Remade-Use It Again! a déjà l’expérience du multicoque, ce sera sa toute première Route du Rhum et qui plus est, à la barre d’un trimaran géant de 23 mètres. Parmi les grandes stars de la catégorie Ultime, il fait figure de Petit Poucet, un rôle qu’il assume pleinement : «J’avoue que la photo de famille me plait bien mais avant tout, j’aime le multicoque, j’aime l’adrénaline que cela procure. D’ailleurs, en tant qu’amateur, j’aurais peut-être plus d’adrénaline qu’un professionel comme Armel Le Cléac’h qui connaît tous les rouages de la course au large. C’est un défi sportif et personnel énorme. J’ai envie de sortir de ma zone de confort et de retrouver l’expérience vécue sur La Solitaire du Figaro. Le solitaire ne me fait pas peur et au-delà de la traversée en elle-même qui sera l’aboutissement de plusieurs mois de travail, c’est tout l’environnement lié à la course qui m’excite. En ce moment, j’ai l’impression de vivre mille vies », révèle Romain Pilliard. Depuis début septembre, le skipper de Remade-Use It Again! s’entraîne sans relâche pour aborder sereinement les 3 510 milles de ce parcours transatlantique qui l’emmènera à Pointe-à-Pitre. « Au début, c’est surprenant de gérer les 23 mètres de ce trimaran mais comme je l’espérais, c’est un bateau sain, fiable et sécurisant. Par rapport aux trimarans ORMA de l’époque, on est moins en sursis permanent ! Maintenant, cela reste un multicoque, il n’y a pas de quille donc il faut trouver le bon tempo pour éviter les catastrophes… Je n’ai pas de pression sportivement, l’objectif est d’arriver à Pointe-à-Pitre dans un bon temps de course pour ce bateau et de prouver qu’on peut accomplir de belles choses différemment !»

Une course en solitaire, une aventure collective cohérente !
Autour du projet Use It Again!, plusieurs acteurs de l’économie circulaire se sont réunis. Remade, sponsor-titre du trimaran, basé en Normandie, est spécialisé dans la reconstruction d’iPhone depuis 2013, c’est le leader européen de son marché. Mécène principal du Fonds de dotation Use It Again!, l’AtelierSterenn.com, une start-up bretonne spécialisée dans les aménagements extérieurs de la maison, milite aussi sur une autre façon de consommer plus vertueuse pour l’environnement. «On ne peut pas parler d’économie circulaire sans penser collectivement. Ensemble sur cette Route du Rhum, nous voulons partager auprès du plus grand nombre une vision concrète du développement durable», explique Romain Pilliard. Le 2 novembre prochain, le trimaran Remade-Use It Again! sera « rebaptisé » à Saint-Malo par François-Michel Lambert, Président de l’Institut National de l’Economie Circulaire. Et Brune Poirson, Secrétaire d’État auprès du ministre d’État, ministre de la Transition écologique et solidaire, soutien du projet Use It Again!, viendra saluer le skipper avant le grand départ, le dimanche 4 novembre.

Vous aussi, embarquez dans l’aventure de l’économie circulaire sur La Route du Rhum-Destination Guadeloupe et contribuez au projet Use It Again! via la plate-forme KissKissBankBank !

Rendez-vous dès aujourd’hui sur le village de La Route du Rhum (Stand Remade-Use It Again!, Hall 15) et sur le bassin Vauban pour découvrir le trimaran de l’économie circulaire.